La démarche RSE – #3 Formaliser l’engagement de l’entreprise

Après les étapes de diagnostic (étape #1) et de priorisation des objectifs (étape #2), vient la formalisation de l’engagement de l’entreprise.

Plus courte à décrire cette étape n’en demeure pas moins indispensable dans le cadre de la mise en œuvre d’une démarche RSE.

Déclaration, charte, courrier, manifesto… peu importe la terminologie et la forme employées, l’enjeu réside dans l’officialisation de l’engagement.

Avec cette déclaration, l’entreprise affirme ses valeurs et ses engagements sur une base écrite :

  • Communiquée en interne
  • Partagée avec les parties prenantes
  • Qui acte la transparence de son action de responsabilité sociétale.

Il existe autant de chartes ou manifestes qu’il existe de sociétés : simple annexe du rapport financier annuel, charte indépendante ou manifeste au cœur même de la raison d’être de l’organisation.

Les quelques exemples au fil de cet article illustrent cette diversité.

Et de votre côté ? Qu’en est-il de l’entreprise dans laquelle vous évoluez ?

  • Les engagements font-ils l’objet d’une déclaration officielle, structurée et accessible par toutes les personnes concernées par l’activité de l’entreprise ?
  • Cette déclaration a-t-elle été imposée ou co-construite ?
  • Résonne-t-elle comme une évidence aux yeux du plus grand nombre ou au contraire est-elle perçue comme décalée par rapport au vécu de la majorité ?

Cette étape est essentielle. Acter ses engagements pose non seulement un cadre, mais donne le cap à chaque acteur de l’entreprise.

 

Félicitations pour la progression de votre démarche !

Votre diagnostic est désormais complet et votre plan d’actions se consolide.

Prochaine étape : prévoir un cadre budgétaire. 

RDV le 23 avril !